À propos de l’ACA

Code d’éthique

Préambule

L’Association canadienne d’archéologie (ACA) est vouée à la valorisation, la protection et la conservation du patrimoine archéologique au Canada, ainsi qu’à l’avancement et la diffusion des connaissances archéologiques. L’ACA et ses membres reconnaissent les différents intérêts et les différentes voix et perspectives qui nourrissent l’interprétation archéologique, la construction du savoir et la diffusion de l’information. Dans ce document, nous respections et préconisons l’usage de la terminologie jugée appropriée par la communauté ou les communautés autochtones. Les traces archéologiques au Canada sont surtout celles des peuples autochtones. Dans ce document, le terme « peuples autochtones » désigne les Premières nations, les Métis et les Inuit tels qu’ils sont reconnus au §35 de la Constitution canadienne. Nous reconnaissons la profondeur et l’ampleur des vestiges archéologiques et la grande portée de leur signification pour les peuples autochtones et les populations qui en descendent. En conséquence, les membres de l’ACA mèneront leurs activités conformément à la déontologie et aux normes des pratiques de recherche, en s’engageant à veiller à la sécurité et la non-discrimination, et reconnaîtront les intérêts des personnes que leur travail pourrait affecter sur le plan social, spirituel ou matériel.

Pour en savoir plus

Présentation médiatique des restes humains dans l’Association canadienne d’archéologie

L’Association canadienne d’archéologie exige que les personnes souhaitant présenter des restes humains sous toute forme médiatique que ce soit en obtiennent l’autorisation en connaissance de cause des communautés de descendants. Outre les considérations génomiques, les communautés de descendants sont définies ici par leurs associations historiques, culturelles et symboliques aux lieux qu’elles considèrent ancestraux.

Pour en savoir plus

Au sujet de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones et des appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation du Canada

L’ACA approuve et soutient la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones et les appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation du Canada. L’ACA reconnaît que le patrimoine culturel autochtone, y compris les sites et artefacts archéologiques, sont la propriété culturelle et intellectuelle des peuples autochtones.

Pour en savoir plus

Association canadienne d’archéologie Politique et procédures anti-harcèlement

(Révisée le 24 avril 2021 après réception des commentaires des membres)

L’Association canadienne d’archéologie (ACA) s’est engagée à être une organisation professionnelle délivrée de toute forme de harcèlement, et dont tous les membres sont traités avec respect et dignité. 

La Loi canadienne sur les droits de la personne protège les individus contre le harcèlement fondé sur la race, l’origine nationale ou ethnique, la couleur, la religion, l’âge, le sexe, l’orientation sexuelle, l’identité ou l’expression de genre, l’état matrimonial, la situation de famille, les caractéristiques génétiques, l’état de personne graciée ou la déficience.

Le harcèlement n’est pas toléré au sein de l’Association canadienne d’archéologie. Les membres de l’association convaincus d’avoir harcelé une autre personne seront soumis à des mesures disciplinaires.

Cela comprend tous les membres qui : interfèrent avec la résolution d’une plainte pour harcèlement ; exercent des actions de rétorsion contre un individu ayant déposé une plainte pour harcèlement ; ou déposent une plainte non fondée pour harcèlement dans le but de nuire.

Pour en savoir plus