Greg Mitchell

Année d’attribution du prix : 
2019

Ayant une formation d’écologue et de biologiste, Greg Mitchell a apporté à la recherche archéologique de nouvelles façons de voir. Il a passé la plus grande partie des vingt dernières années à travailler inlassablement à la reconstitution du patrimoine des Inuit du Labrador en tant que directeur de la recherche du Conseil communautaire NunatuKavut. Il a publié plusieurs articles et chapitres de livres, et prononcé des conférences dans lesquelles il a livré ses réflexions sur ses recherches méticuleuses dans de nombreux domaines. Parmi ces domaines, on compte : la nature des premières interactions historiques entre Inuit et Européens au Labrador ; l’approvisionnement à longue distance des Inuit du Labrador ; les relations linguistiques et dialectales entre les groupes d’Inuit du Labrador durant la période historique, et les dynamiques de la recherche archéologique dans le cadre des communautés. Il est bien évident que Greg Mitchell est devenu une autorité dans son domaine, l’une des personnes ayant le plus de connaissances de l’archéologie et de la culture des Inuit du Labrador au début de la période de contact. Il semble doté d’une énergie inépuisable ; son enthousiasme est inextinguible ; il est méticuleux dans ses recherches, avec un grand sens du détail ; et il est désireux de proposer et de se faire le champion d’interprétations singulières des données qui s’avèrent finalement exactes. Il ne fait aucun doute que la contribution de Greg Mitchell à l’archéologie des Inuit du Labrador est à la fois exceptionnelle et exemplaire. Ses années de recherches et de défense de sa cause de prédilection ont fait une différence, non seulement dans sa propre communauté, mais dans l’ensemble de la discipline aussi. Au nom du Bureau de direction de l’ACA, j’ai le plaisir de remettre le Prix Pendergast 2019 à Greg Mitchell.