Professionnels/Institutionnels

Date d’attribution du prix: 
2013

Lindsay Thomas, Doug Davidge et John Pollack, proposés par Greg Hare, pour la publication du Gouvernement du Yukon, The Wreck of the A.J. Goddard, publié en 2012.

* Ce livret de facture professionnelle est rédigé dans un style clair, superbement illustré de photographies, de cartes, etc., et fournit une mine d’informations sur l’époque de la Ruée vers l’or au Yukon. Disponible à la fois sous forme imprimée et en ligne en format PDF, il représente la documentation de base parfaite pour les visiteurs moyens, réels ou potentiels, du Yukon, pour les passionnés d’histoire, les archéologues et le grand public en général. Le comité a apprécié le récit en profondeur qui ne s’est pas focalisé que sur le matériel archéologique, mais qui a également tiré parti des informations historiques, archivistiques et contextuelles.

http://www.tc.gov.yk.ca/publications/The_Wreck_of_AJ_Goddard_2012.pdf

Steve Hull, proposé par John Hidgon, pour les entrées de 2012 de son blog intitulé Inside Newfoundland and Labrador Archaeology.

* Les entrées de ce blog présentent des aperçus significatifs de certains aspects de l’archéologie canadienne qui sont souvent négligés ou sous-représentés. Ces entrées ont été rédigées pour rendre l’information accessible autant au grand public qu’aux archéologues. Le site est bien conçu et rempli d’informations passionnantes concernant l’archéologie passée et actuelle à Terre-Neuve et au Labrador, y compris d’une nouvelle présentation d’un matériel qui avait été oublié même par les archéologues locaux ! Ce site peut se vanter d’avoir obtenu plus de 30 000 visites !

http://nlarchaeology.wordpress.com/

Matthew Betts, avec le Musée canadien de la civilisation/l’Acadia First Nation/l’Université du Nouveau-Brunswick/le Ministère des ressources naturelles de Nouvelle-Écosse, proposé par John Hidgon, pour les entrées de son blog intitulé Eíseíget Archaeology Project.

* Ce blog fournit au public des informations « en temps réel » et une appréciation du travail de terrain en archéologie, y compris des informations sur les techniques et les méthodes. Il discute également de l’implication continue de la communauté locale dans le projet, par le biais de la présentation du chantier-école pour les étudiants mi’kmaq et les journées archéologiques ouvertes au public. Les membres du comité ont passé beaucoup de temps à discuter des formidables nouvelles techniques et informations qu’ils ont découvertes en lisant les entrées de ce blog.

http://coastalarchaeology.wordpress.com/