Le Prix Roscoe Wilmeth pour services rendus

Le Prix Roscoe Wilmeth récompense l’engagement exceptionnel et durable d’un membre de l’ACA envers l’Association canadienne d’archéologie ou envers l’archéologie au Canada. Il n’est pas nécessairement attribué tous les ans, et il se peut qu’il soit attribué à plus d’une personne certaines années.

Roscoe Wilmeth a travaillé en tant qu’archéologue à la Commission archéologique du Canada (Musée national de l’Homme) de 1965 à 1981, époque à laquelle il a occupé les fonctions d’archéologue spécialiste de la Prairie, de directeur du Bureau de l’Ouest du Canada, de directeur du Bureau de sauvetage et d’archéologue spécialiste des cultures du Plateau. À la fin des années 1960 et durant toutes les années 1970, il a administré la Banque des datations par le radiocarbone en archéologie canadienne, en plus de veiller à la collaboration entre la Commission archéologique et la Commission géographique du Canada pour la datation radiocarbone d’échantillons archéologiques. À ce titre, il a publié plusieurs travaux sur les datations radiocarbone au Canada, en plus de présenter des évaluations critiques de dates et de la méthode elle-même. À cette époque, c’est à Roscoe que les archéologues canadiens soumettaient leurs échantillons pour datation à la Commission géographique, et c’est à ses critères qu’ils devaient satisfaire pour que l’échantillon lui convienne, tant sur le plan des caractéristiques chimiques que sur celui du contexte archéologique. Roscoe fut durant deux ans président de l’ACA, en 1974 et 1975. Lorsqu’il ne maniait pas lui-même le marteau en tant que président, Roscoe rendait tous les ans un immense service à l’ACA en déposant la « motion Roscoe » qui consistait à ajourner la réunion administrative annuelle.

Vous avez jusqu’au 15 mars 2017 pour envoyer vos propositions de nominations à Lisa Rankin.

Récipiendaires du prix