Dr. Mima Kapches

Date d’attribution du prix: 
2017

Le prix Roscoe Wilmeth est décerné à ceux de nos membres qui ont rendu durant longtemps des services exceptionnels à l’ACA. Ce prix est décerné cette année pour la première fois, et le Bureau de direction de l’ACA a le plaisir de l’attribuer au Dr Mima Kapches.

Mima est depuis longtemps une éminente archéologue du Musée royal de l’Ontario et elle est renommée pour ses nombreuses publications sur l’archéologie des peuples iroquoïens de l’Ontario. Elle est également connue pour les précieux services qu’elle a rendus à l’ACA durant plus de quarante ans. Mima est peut-être la seule membre de l’ACA à avoir réussi le tiercé gagnant : présidente de l’ACA (1998–2000), rédactrice du JCA (durant six ans), rédactrice et corédactrice du Bulletin de l’ACA (durant cinq ans). Elle reste active en alimentant la page Facebook de l’ACA.

En tant que présidente de l’ACA, Mima a incité l’association à maintenir les critères les plus élevés en ce qui concerne son image institutionnelle auprès du public et dans ses publications, en plus d’être une solide gestionnaire de ses finances. Elle a occupé diverses fonctions à l’ACA, avec un optimisme inébranlable et un grand dévouement pour aider ses collègues, tout en équilibrant travail et vie privée. Margaret Kennedy (qui l’a proposée pour ce prix) fait remarque que Mima, lorsqu’elle était présidente, lui servait de mentor, non seulement sur la manière de remplir la fonction de secrétaire-trésorière, mais aussi sur la façon de choisir les meilleurs restaurants de chacune des villes où se tenaient les réunions de l’Association ! Mima a également amélioré le site Internet et a incité à la création de nouveaux contenus. Elle voue une véritable passion à l’archéologie, qui n’a jamais faibli, et elle continue de faire en sorte que le plus possible de gens s’y intéressent.

Pour l’ACA, personne ne méritait davantage d’être la première récipiendaire du Prix Roscoe Wilmeth que Mima Kapches.

Nommée par : Margaret Kennedy, Département d’archéologie et d’anthropologie, Université de Saskatchewan