Message du Président, hiver 2019

Les six derniers mois depuis mon dernier message ont été remplis d’évènements et parfois de défis. La 52e Conférence annuelle de l’ACA, qui sera organisée conjointement avec l’Association des archéologues du Québec (AAQ) dans la ville de Québec, commence à prendre tournure et promet d’être une expérience unique. Le thème « Patrimoine à risque » reconnaît les « défis majeurs entourant la recherche, la conservation et l’accessibilité des sites et des monuments, des paysages, du patrimoine matériel et immatériel » (page Internet de la conférence). Le comité organisateur de l’ACA est co-présidé par James Woollett et Michel Plourde. Le Bureau de direction de l’ACA a également recruté une étudiante stagiaire, Laurence Ferland, comme assistante pour l’organisation de la conférence. Le Comité étudiant organise une « Concours d’éthique », qui sera une première pour l’ACA. L’invitation à soumettre des résumés de communications, de sessions et d’affiches est à présent ouverte en ligne. Outre les présentations et le banquet habituels, le comité organisateur de la conférence a prévu un dîner au spectaculaire restaurant de l’Hôtel-Musée Premières Nations à Wendake, le vendredi 17 mai, et une excursion à la maison longue du Centre culturel/musée de Wendake.

Le Bureau de direction de l’ACA a connu un changement majeur l’automne dernier en invitant John Creese à devenir le nouveau rédacteur du Journal canadien d’archéologie. Le numéro 42(2) est quasiment prêt pour l’impression et de nouveaux articles sont en cours de préparation pour le prochain numéro. Nous attendons également la soumission d’un recueil collectif d’articles tirés d’une session organisée lors de la conférence annuelle de l’année dernière à Winnipeg, intitulé Unsettling Archaeology (Déconcerter l’archéologie), qui sera le premier numéro en ligne du JCA. John travaillera bientôt à la demande de subvention de l’été 2019 auprès du CRSH pour couvrir les dépenses du JCA jusqu’en 2022.

Le Bureau de direction de l’ACA a créé un nouveau comité permanent, le Comité d’examen éthique de l’ACA. Ce comité a pour objectif de revoir régulièrement les déclarations éthiques de l’ACA et de proposer des modifications, si nécessaire, à la formulation des déclarations existantes (mais non d’en créer de nouvelles). Les recommandations du comité devront être approuvées par le Bureau de direction et les membres de l’ACA lors de l’assemblée générale annuelle. Je m’attends à ce que les premières recommandations soient prêtes pour l’assemblée générale de 2019. Les membres siègeront sur ce comité durant trois ans ; le comité actuel se compose des co-présidents Gary Warrick et Eldon Yellowhorn, des membres réguliers Catherine Cottreau-Robins, Christian Gates St-Pierre, Helen Kristmanson, Heather Macleod-Leslie, et d’une membre-étudiante, Stephanie Skelton.

En ce qui concerne les autres comités, Moira McCaffrey a accepté de devenir présidente du Comité de défense de l’intérêt public. Le groupe de travail sur l’équité et la diversité, présidé par Lisa Hodgetts, a été très occupé à préparer un sondage pour les membres de l’Association. En ce moment, tous les membres actuels doivent avoir reçu une invitation à répondre à ce sondage. Celui-ci est anonyme et les résultats seront transmis aux membres pour qu’ils les commentent. Tout changement de politique à l’issue de ce sondage devra nécessairement obtenir l’approbation du Bureau de direction de l’ACA et faire l’objet d’un vote à l’assemblée générale.

Des élections importantes auront lieu au printemps. Les membres devront voter pour un nouveau Président-élu, qui se joindra au Bureau de direction à la fin de l’assemblée générale de 2019. Je vous incite tous vivement à participer à ce vote.

Si vous avez des questions ou des préoccupations, vous pouvez me joindre à mon adresse courriel de l’Association.
Bien cordialement,

Michael Deal
president@canadianarchaeology.com