QC 2019 CAA/AAQ

Les assemblées annuelles conjointes de l'ACA et de l'AAQ : Québec 15 au 18 mai 2019

Note au sujet de la sécurité des membres lors de la prochaine réunion de l’ACA/CAA

Alors que nous nous apprêtons à nous réunir dans la ville de Québec, du 15 au 18 mai 2019, pour notre réunion annuelle, l’Association canadienne d’archéologie cherche le meilleur moyen de s’assurer que la participation à notre association et à notre réunion annuelle se déroulera dans un cadre parfaitement professionnel. Le Bureau de direction de l’ACA s’engage à faire le nécessaire pour garantir que nos membres, les participant-e-s à la conférence et ceux et celles qui y assisteront seront à l’abri du harcèlement, des agressions et de tout écart de conduite lorsqu’ils/elles prendront part aux évènements et aux activités organisés par l’ACA.

Notre déclaration actuelle de déontologie archéologique ne prend pas en compte ces questions et cela exigerait qu’elle soit immédiatement révisée pour inclure une politique en ce qui concerne le harcèlement sexuel et les agressions sexuelles. Nous allons constituer un comité pour rédiger ces éléments d’actualisation et nous organiserons une rencontre dans la matinée du 16 mai pour ceux et celles de nos membres qui souhaiteraient faire partie de ce comité. Nous vous informerons de l’heure et du lieu de cette réunion par un courriel adressé à tous les membres, ainsi que par une lettre d’information au moment de votre inscription. Si vous souhaitez participer à ce comité mais ne pouvez pas assister à cette réunion, veuillez proposer votre nom à Michael Deal à l’adresse courriel president@canadianarchaeology.com.

Le Bureau de direction de l’ACA est en train de mettre en oeuvre une série de procédures pour protéger ses membres et les participant-e-s à la conférence —celles-ci étant conçues pour s’aligner sur les mesures prises actuellement par l’AAA et la CASCA pour leur prochaine conférence commune à Vancouver :

  • accroître la sécurité lors de la réunion en vérifiant notamment les badges pour empêcher les personnes non inscrites d’y assister ;
  • créer, à l’intention de celles et ceux qui ne se sentent pas en sécurité à cause de la présence d’un membre de l’audience, un mécanisme de communication bien médiatisé dans lequel :
    • les organisateurs de la Conférence et le personnel de soutien soient facilement identifiables grâce à des badges « sûreté et sécurité » pour qu’ils puissent immédiatement apporter leur assistance et leur soutien ;
    • la création d’une adresse courriel de l’ACA distribuée par courriel aux membres avant la réunion, afin de rapporter des incidents ou des préoccupations (cette adresse courriel sera largement diffusée lors de la réunion par une signalisation dans les locaux de la conférence ainsi que dans les trousses d’information distribuées lors des inscriptions).
    • Les organisateurs de la conférence et le personnel de soutien seront à la disposition des membres de l’audience pour les accompagner discrètement, à leur demande, aux évènements de la réunion.
    • Les exigences de confidentialité seront respectées conformément à la loi et l’ACA fera tout ce qui est en son pouvoir pour empêcher toutes représailles contre les plaignants.
  • Tout membre de l’ACA ou tout participant à la conférence de l’ACA se trouvant actuellement sous le coup d’une sanction pour agression ou harcèlement sexuel se verra interdire la participation aux évènements de l’Association. Si vous vous trouvez dans cette situation et avez déjà finalisé votre inscription, vous pouvez faire appel et demander le remboursement de vos frais d’inscription. Les inscriptions le jour même sur le site de la conférence ne seront pas autorisées.
  • S’il est avéré qu’une personne assistant à la réunion annuelle de 2019 le fait en violation des conditions exposées ci-dessus, elle se verra demander de quitter immédiatement les lieux, son badge lui sera retiré et les organisateurs et le personnel auront pour consigne de lui refuser à nouveau l’entrée. Si un tel incident devait se produire, l’ACA travaillera directement avec la police pour finaliser ce processus de retrait.
  • S’il surgissait lors de la réunion un problème de sécurité plus grave mettant en danger tous les participants, l’ACA fournira des mises à jour en temps utile au fur et à mesures qu’elles seront disponibles ou nécessaires pour garantir la sécurité immédiate des participants.

L’ACA demeure une association liée par des principes éthiques. Nous avons l’obligation mutuelle de protéger nos membres et de garantir la sécurité de tous ceux qui assistent aux évènements que nous organisons. Nous sommes impatients de travailler avec nos membres pour mettre à jour nos politiques et nos processus et pour garantir que nos prochaines réunions resteront des espaces de sécurité respectueux de tous les participant-e-s.

Pour en savoir plus